vendredi 9 décembre 2016

Mes S et M

On S'aMuSe :


                  M
Matinale magie, métal moiré mouvant
Mélodie mouchetée, mousseline en moutons
Méditerranée, ma mère.
                   S
Sentinelle solaire, séraphique et savante
Secret sculpteur de sophismes sacrés
Salut,  O Seigneur !
                  M+S
Méditation sauvage métissée de saphir
Senteur marine, sanglots mauves
Spectacle souverain, mouettes suspendues
Scintillantes musiques magnétique satin
Symphonie solennelle en  soupirs marengo
Moisson spirituelle, myriade subtile
Magnifique miroir de mythes solennels.
                  S+M                   
Sabbat sacrilège, satanique marivaudage
Mœurs misérables, souillure morale
Marin menteur, machiavélique et sulfureux,
Mousse marginal dans son marais saumâtre,
Monologue,               
Souhaitant mériter le salut.
Soupir sublime, mortification sauvage
Supplique manifeste montant au mat  de sel
Sacrifice ou  suicide,  messe miséricordieuse
Le matelot à marijuana, sanglotant 
Supplie :
Saborder le malheur, survivre sans sombrer
Sceller au marbre le sacrement salutaire
Sortir du sommeil, sentir, souffrir, saigner
Mascotte souriante
Mourir
Mais sans souffrir…


jeudi 8 décembre 2016

Becaud" Le Jour ou La Pluie Viendra"

"Le jour où la pluie viendra"....



 Ce sera chouette sous un parapluie...


 On pourra voguer bien plus loin...


Et prendre de salutaires bains de boue.

mardi 6 décembre 2016

Chez votre Litologue.



-Les articles courants (en magasin).
-Le lit de repos pour fatigué chronique.
-Le lit de camp pour foudre de guerre.
- Le lit double pour alcoolique impénitent.
-Les lits superposés pour dormeurs hiérarchisés.
-Le lit de la rivière pour pêcheurs somnambules.
-Le premier lit (et ses enfants) pour récidivistes du conjungo.
-Le lit à part pour couple en dérive.
-Le lit de justice pour la canaille.
-Le lit cage des amoureux.
-Les articles spéciaux (à commander).
-Le lit en portefeuille pour trader.
-Le lit à baldaquin pour évêque processionnaire.
-Le lit toral pour bavards.
-Le lit tige pour mauvais coucheurs.
-Le lit tron des fétichistes du pied.
-Nous proposons aux écrivains un grand choix entre :
-La lit térature pour auteur débutant ou
-La lit thographie aux romanciers qui se lèvent tôt.


L’affaire du mois :
-Ma lit tière de verdure pour Reine fainéante

lundi 5 décembre 2016

Carte postale de Port Vendres




Ô catalan O mOllet rOnd
Si tu ne l’as de naissance
Le favOriserOnt
La sardane… si tu le veux
Et l’escalier… si tu le peux !

Les mouettes en repérage
Dardent leur regard minéral
Sur  les vagues de mes cheveux
Atterrissent au rapport
Piaillent, criaillent, crissent, coassent, caquettent et grognent des injures rageuses !

Vauban, artiste guerrier,
Toi sans qui les ports fortifiés
Ne seraient que plages offertes.

Vieil homme à trois pattes
Souris au soleil
Toi qui ne marches que pour marcher.

Monument aux morts de Maillol
Offense aux disparus
Que cette femme nue qui s’offre.

Vent de terre, bleu de mer
Cri de mouette
Port de tous les départs

dimanche 4 décembre 2016

Pour les fêtes...

...Je travaille ma mise en beauté. En cette période d’incertitudes je crois qu'il est tranquillisant de donner une image sécurisante par l'abondance, aussi dans l'album du chirurgien j'ai choisi  ces deux modèles:


vendredi 2 décembre 2016

Proverbes revisités...


Pour rendre un texte plus vivant on peut y inclure, de loin en loin, un de ces proverbes. C'est plus honnête que les fausses citations, dont toi et moi, agrémentions nos dissertations !


Ils n'y sont pas allés avec le dos de la main morte...
Il ne faut pas lancer la serviette avant de l'avoir tuée...
Il ne faut pas mordre le nain qui nous nourrit..
Il est arrivé comme un cheval sur la soupe...
Il a coulé beaucoup d'encre sur les ponts depuis...
Les murs ont des orteils…
Bière qui coule, ramasse le mousse…
Bedaine, je ne boirai pas de tonneau…
Ça m'a mis l'astuce à l'oreille…
Chassez le naturiste, il revient au bungalow…
Il faut battre son frère quand il est chaud…
Je ne suis pas né de la dernière guerre…

Et…en voici d’autres :
Être pris entre l'écorce et le boulot…
L'appétit vient en nageant...
Rien ne sert de courir, il faut partir avant…
Il ne faut pas chercher de midi à l'an 40…
Vous m'enlevez l'eau de la bouche…
On peut les compter sur le dos de la main…
C'est de l'argent brûlé par les fenêtres…
Il n'a pas inventé le bouchon à quatre trous..

Je ne suis pas né dans un petit pain…
Il s'est retrouvé les quatre jambes en l'air…
Qui m'aime m'essuie..
..Et pour terminer :
Un homme travesti en vaut deux …
L'abbé ne fait pas le moine…