vendredi 17 octobre 2014

Promenade automnale


Dieu fait bien ce qu'il fait. Sans en chercher la preuve
En tout cet Univers, et l'aller parcourant,
Dans les Citrouilles je la trouve.

.
Un villageois, considérant
Combien ce fruit est gros, et sa tige menue,
" À quoi songeait, dit-il, l'Auteur de tout cela ?
Il a bien mal placé cette Citrouille-là
Hé parbleu, je l'aurais pendue
À l'un des chênes que voilà.
C'eût été justement l'affaire ;
Tel fruit, tel arbre, pour bien faire.
C'est dommage Garo que tu n'es point entré
Au conseil de celui que prêche ton Curé;
Tout en eût été mieux; car pourquoi par exemple
Le Gland, qui n'est pas gros comme mon petit doigt,
Ne pend-il pas en cet endroit ?
Dieu s'est mépris; plus je contemple
Ces fruits ainsi placés, plus il semble à Garo
Que l'on a fait un quiproquo. "
Cette réflexion embarrassant notre homme
" On ne dort point, dit-il quand on a tant d'esprit. "
Sous un chêne aussitôt il va prendre son somme.
Un gland tombe; le nez du dormeur en pâtit.
II s'éveille ; et portant la main sur son visage,
Il trouve encore le Gland pris au poil du menton.
Son nez meurtri le force à changer de langage ;
" Oh, oh, dit-il, je saigne! et que serait-ce donc
S'il fut tombé de l'arbre une masse plus lourde,
Et que ce Gland eût été gourde?
Dieu ne l'a pas voulu: sans doute il eut raison;
J'en vois bien à présent la cause. "
En louant Dieu de toute chose,
Garo retourne à la maison.
La Fontaine, " Fables nouvelles et autres poésies " (1671)

9 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ep=mgh
      Ec=Ep cuando la nariz toca Tierra.

      Supprimer
  2. salut belle manouche le gland et la citrouille
    allons faire la soupe , je ne la connaissais pas gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. Buena pinta tienen las bellotas, ya verás como pase un gorrino.

    Besos.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas cette histoire. Je suis un vrai gland !

    RépondreSupprimer
  5. Triste, triste, triste vie, mais je suis athée ! Et après avoir relu cette fable que je connaissais pourtant bien, je le suis plus que jamais. Athée, sardonique, sceptique, du temps du sieur de Lafontaine, on m'eût sans doute brûlé.

    À moins que Dieu ne s'appelle simplement Nature et que toutes choses ne soient que le résultat d'une inéluctable évolution… Ce Dieu, s'il existe donc, s'est tellement balancé souvent de l'être humain qu'il faut se poser des questions. Du coup, il eût peut-être créé l'être humain intelligent. Et regardant mon propre nombril, j'ai peine à imaginer que je sois une créature divine !

    :-)))

    RépondreSupprimer
  6. … et je viens de lire Frankie, qui comme d'habitude a mis un sourire dans ma figure. Hello, Frankie ! :-)

    RépondreSupprimer
  7. M. de la Fontaine sait très bien trousser son raisonnement. Mais sans vouloir polémiquer avec lui, a-t-il déjà dormi sous un cocotier? Il trouverait la nature moins bien faite!!!
    Par contre merci à la nature pour la citrouille qui va nous régaler les mois à venir!

    RépondreSupprimer