mardi 14 avril 2015

Tri sélectif -2-

Notre envoyé très spécial:
-  Comment allez vous Majesté?
-  C'est gentil ( dans le sens de aimable, ici pas de hiérarchie) de prendre de mes nouvelles
- Votre Altesse comment va la tête ?
-  Ma tête ? Oui, j'ai souvent des migraines


-   Ah oui, le fameux syndrome du membre manquant…

- Malgré cela je me plais bien ici , je me suis remis à la serrurerie, je passe mes journées avec Saint Pierre, un autre fanatique des clés.
- Et vous, Madame, avec le recul faites-vous un bilan de votre dramatique destinée,croyez-vous avoir fauté quelque part ? Par exemple, est-ce que vous pensez :  "Marie-Antoinette tu as été trop futile, tu as gaspillé les finances publiques" ?
- Que  d’histoires pour quelques diamants ! Et le Trianon cela aussi on me l’a reproché mais j’étais en avance avec mes arbres, mes fleurs, et mes agneaux .D’ailleurs vous y venez à mon amour de la nature. J’aime beaucoup cette petite dame qui porte un double lorgnon rouge  et qui se dit curieusement verte.
- Mais comment ! Vous nous voyez ?
- Mais bien sûr, il y a ici Edison, le champion de la capture d’ondes qui nous a installé un  cumulus- écran qui couvre toute la terre. Je regarde souvent  des realityshow, Louis est plus branché Arte.
- On peut dire qu’il n’est pas rancunier ! A propos de rancune, Majesté, vous devez avoir une haine féroce contre les révolutionnaires qui vous ont amenée à l’échafaud ?
-Baste ! Danton, Marat, Robespierre...  Vous savez ils sont arrivés ici vite après nous. Quels amis charmants ils sont devenus. Il y a pénurie de jeunes femmes, ma beauté les attire et j’avoue me complaire dans la compagnie de ces jeunes hommes fougueux qui me changent agréablement des barbons de la cour.
- Finalement vous êtes heureuse ?
- Bien plus qu’en bas, et c'est pour l'éternité et je chante avec ma copine Édith :

 « Non rien de rien je ne regrette rien » !


6 commentaires:

  1. Como siempre tus notas son muy diferentes

    RépondreSupprimer
  2. Savoureux ! On se retrouvera tous là-haut !

    RépondreSupprimer
  3. Que pasa por ahí, alguien está disgustado.

    Besos.

    RépondreSupprimer
  4. Tri selectif, play on asthme.
    Bzzz... kof kof!

    RépondreSupprimer
  5. Toujours d´Edith... décidement : "Elle a perdu la tête"...

    Bizz, Manou.

    RépondreSupprimer