vendredi 26 février 2016

Réforme de l’orthographe



Prenons un simple exemple :
Le mot « analphabète » ; il est issu des lettres grecques « alpha » et « bêta » précédées du préfixe privatif « an- ».
Donc = qui ne connaît pas les lettres et qui ne saurait ni lire ni écrire.
Si je l’écris ANALFABÈTE …son étymologie évolue sensiblement !!
Ce mot devient la résultante d’éléments du vieux françois :
* « anal » = en lien avec l’anus
* « fa » = 4ème note de la gamme
* « bête » = personne un peu sotte
D’où le nouveau sens suivant :
Un(e) « analfabète » =
crétin(e) qui fait de la musique avec son cul .

10 commentaires:

  1. il n'y que toi pour nous mettre la dragée ahaute
    gros bisous shri manouch

    RépondreSupprimer
  2. Nous ne sommes que des tubes, faut bien que ça sorte d'un côté. Aucun rapport avec les espoirs de la musique.
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
  3. Roooh, tu me la coupes :-)
    GROS BECS

    RépondreSupprimer
  4. Et c'est pas donné à tout le monde !

    RépondreSupprimer
  5. Amiga mia,tu blog trasmite cultura,tan necesaria en estos tiempos

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour le cours ..extra !!!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  7. La démonstration est implacable.

    RépondreSupprimer