lundi 12 mai 2014

Education.

 Je t'avais bien dit de ne pas manger tout le pot de miel...
 Tu es un vilain et tu mérites une bonne claque...
Pardon, maman, je ne le ferai plus...
Allez, viens m'embrasser, c'est fini.

( scène photographiée au zoo de Simféropol )

12 commentaires:

  1. La gifle "volante" n'a donc pas disparu dans l'éducation animale.
    Certains jours, devant certaines scènes d'enfants terribles, j'ai les doigts qui fourmillent mais je me retiens, mais je n'en pense pas moins !

    RépondreSupprimer
  2. J'y reviens... je l'aime trop!... Faut que je retrouve mon travail sur les ours et leur similitudes avec l'homme, Où j'ai foutu ça???

    RépondreSupprimer
  3. Que c´est mimi...
    Tendre est la Nature!
    Bizz, Manou.

    RépondreSupprimer
  4. Detrás de esos gruñidos está el amor de la madre. Así aprendemos :-)
    Un abrazo

    RépondreSupprimer
  5. Elle a ses... congénères. A propos Gisèle Halimi parlait de l'instinct maternel. Remember.
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
  6. Ça ne rigole pas chez les ours... On éduque à la "tapette griffante" et pi ché toute !!!
    GROS BECS

    RépondreSupprimer
  7. Il faut toujours écouter maman ours!

    RépondreSupprimer
  8. Je préfère ton blog "canaille Peluche" à la chaîne Canal Plus....

    RépondreSupprimer
  9. El humor és el mejor medicamente para combatir la apatia

    RépondreSupprimer
  10. Je croyais avoir déposé un com lorsque j'avais découvert cette leçon de vie... C'est trop attendrissant... j'adore le câlin... :-)

    RépondreSupprimer