lundi 10 novembre 2014

Un grand pas en arrière...

Rachid Barnat est un remarquable analyste de la politique tunisienne. Sur son blog : "La Troisième République Tunisienne" il publie au jour le jour les événements décisifs pour son pays. La chronique suivante, apparemment moins importante, m'a horrifiée:

 "Depuis l'arrivée des Frères musulmans nahdhaouis au pouvoir, et depuis que ceux-ci ont ouvert la Tunisie aux prédicateurs wahhabites que leurs envoient les pétromonarques, le chien est devenu "impur" du jour au lendemain pour bon nombre de tunisiens, qui pour beaucoup, lâchement se sont séparés de leurs chiens considérés "haram" par les obscurantistes !

Résultat : le nombre des chiens errants se multiplie de jour en jour dans les villes. Ils finissent par former des meutes pour retrouver le réconfort dont les ont privé bêtement ceux à qui ils ont donné leur amour et ont accordé leur confiance.

Et que font les autorités publiques ?
Sous prétexte de risque de propagation de la rage, elles ont organisé la chasse aux chiens errant dans les villes !

D'après une amie, les "chasseurs de chiens" les tirent comme des lapins : une balle par chien, par économie de munition elle suppose et tant pis pour les chiens qui n'en meurent pas de suite; puisqu'ils les laissent agoniser sur place, jusqu'à ce que mort s'en suive.

Les tunisiens connus pour être un peuple civilisé, sont-ils entrain de régresser ?"

Rachid Barnat

9 commentaires:

  1. interdiction de remuer la queue, surtout dans la rue.
    Après un petite secousse, telluriques (of course) de quelle manière seront accueillis les "chiens de catastrophe".
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
  2. Pasear por esos bellos jardines tienen que ser un deleite

    RépondreSupprimer
  3. Aujourd'hui les chiens et demain.....

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai et la jolie Spa de Tunis a fermé.
    Plus de subventions et plus de dons le chien est devenu un ennemi.
    Et comme le dit si bien Nadezda et demain.....

    RépondreSupprimer
  5. Quelle horreur !Tout cela me conforte dans l'idée qu'il faut toujours se méfier des croyances....La lucidité avant tout !

    RépondreSupprimer
  6. Les tunisiens connus pour être un peuple civilisé, sont-ils entrain de régresser ?"

    Je te reponds : OUI et c´est bien triste et plus que lamentable ce recul.
    Bizz, Manou.

    RépondreSupprimer