jeudi 7 novembre 2013

Depuis qu'on parle tant de la maladie D’Alzheimer on ne croit plus les Vieux...


Un couple de personnes âgées avait fêté son soixantième anniversaire de mariage.
Ils s'étaient connus amis d'enfance et venaient se promener main dans la main dans le quartier de leur jeunesse ;
ils voulaient revoir leur ancienne école.
La grille n'était pas fermée, ils sont entrés et ont retrouvé le vieux pupitre qu'ils avaient partagé, sur lequel Louis avait gravé :« Je t'aime, Claire. »
En revenant à la maison, un sac tomba d'un fourgon presque à leurs pieds. Claire le ramassa et l'emporta à la maison.
Là, elle l'ouvrit et compta ....cinquante mille euros !
Louis déclara : « Nous devons le rendre ».
Claire dit : « Qui trouve garde. » Elle remit l'argent dans le sac et le cacha dans le grenier.
Le lendemain, deux policiers vinrent enquêter dans le quartier. Ils frappèrent à leur porte.
« Pardon, auriez-vous trouvé un sac qui est tombé d'un fourgon hier ? »
Claire dit : « Non ».
Louis : « Elle ment. Elle l'a caché dans le grenier ».
Claire : "Ne le croyez pas, il est sénile ».
Les agents se sont tournés vers Louis et lui ont demandé :
« Voulez-vous nous raconter l'histoire depuis le début. »
Louis : - Bien ! Claire et moi revenions de l'école, hier............. »
Le premier agent se tourna vers son collègue et lui dit :
« Viens on s'en va ....!

11 commentaires:

  1. Le seul prénom de Claire indique où est la Voie!!

    RépondreSupprimer
  2. A l llegar a senetud los viejos matrimonios se hallan tan adaptados a sus vivencias que son casi copias de ambas vidas

    RépondreSupprimer
  3. Tu me fais rire! Pourtant, ce petit couple qui se désunit...

    RépondreSupprimer
  4. pas surpris par la réaction des lardus.
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu et j'ai rigolé. Et puis j'ai relu et je ne riais plus du tout. Si tu me permets, c'est à la fois drôle et infiniment triste.

    Ou vois les choses autrement : ne pourrais-t-on pas dire qu'il est sénile, oser contredire sa femme comme ça ? ;-) Bon, ok, pas fort de ma part… tout de même mieux que la flicaille. Mais de leur part, comme dit la sagesse populaire, on peut s'attendre à n'importe quoi non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y aurait beaucoup à dire à propos de cette histoire mi-figue mi-raisin ne serait-ce que la malédiction de l'argent !

      Supprimer
  6. Génial, je viens de partager à haute voix cette histoire avec Alain, de bon matin, cela a donné du rire en ce début de journée ensoleillée chez nous.
    Belle fin de semaine
    M de S

    RépondreSupprimer