jeudi 21 mars 2019

Tous les après midi  dans le Parc la vieille dame, assise toute droite sur le banc, regardait le paysage autour d'elle ou donnait des miettes de pain aux pigeons.
Chaque jour, depuis le banc d'en face tout en lisant un livre, je l'observais avec sympathie parce qu'elle ressemblait beaucoup à ma grand mère.
Aujourd’hui je me suis décidé je vais lui parler je lui demanderai : Bonjour madame, je vous vois toujours seule, vous n'avez pas de famille, pas d'amis ?
Au moment où j'allais me lever la petite vieille vient vers moi et me dit:
-Bonjour, monsieur, je vous vois toujours seul, vous n'avez pas de famille, pas d'amis ? ".

7 commentaires:

  1. http://anna-historias.blogspot.com/2019/03/se-acabo-el-tiempo.html?m=1.
    Hola me pasaron tu blog y me ha gustado mucho te paso el mio si quieres criticar.
    Gracias

    RépondreSupprimer
  2. C'est une question d'empathie, qui sait si ce ne sont pas des âmes jumelles ..
    Una abraçada..
    PD. Je recommande Anna un bon ami ..

    RépondreSupprimer
  3. "Les grands esprits se rencontrent !" comme disait mon père dans des cas similaires.

    Une belle synchronicité, aurait dit C.G. Jung.

    RépondreSupprimer
  4. L'empathie est réciproque, c'est la miracle de la vie et de l'amour
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  5. Pas de hasard. Ils avaient vraiment envie de communiquer !

    RépondreSupprimer